Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Média Afro Dissident est une plateforme d'information communautaire qui relaye l'actualité autour de la sphère panafricaine, afrocentrique et du militantisme afrodescendant...

17 Jun

Ahmad Nougbo : colbert

Publié par M.A.D

Ahmad Nougbo
6 h  · Partagé avec Public

L’image contient peut-être : 1 personne, nuage et ciel
Quand ils disent que Colbert ce n'est pas seulement le code noir, c'est vrai.
Parce que Colbert c'est bien pire.
En 1664, soit 21 ans avant le code noir et à la demande du roi, il crée la Compagnie des Indes Occidentales.
Une société qui a pour but d'organiser et développer à l'international les activités commerciales de la monarchie.
Doté d'un capital de 6 millions de livres, la compagnie dispose de pouvoirs régaliens qui lui permettront de placer les plantations esclavagistes des Antilles sous le contrôle de l'état français.
Les îles des Amériques deviennent alors des possessions françaises et l'esclavage, une pratique d'état.
Dans le même temps, la Compagnie déploie ses activités en Afrique sur les côtes de l'actuel Sénégal en prenant le contrôle et le monopole de l'approvisionnement en esclaves dans la sous-région au nom de la France.
Il s'agit donc pour la Compagnie des Indes Occidentales d'avoir un contrôle total de l'activité de traite des Noirs sur toute la chaîne du réseau.
La compagnie étendra son rayon d'action jusqu'aux côtes sous le vent, correspondant à l'actuel région du Bénin où elle ouvrira en 1666 deux comptoirs commerciaux à Savi, non loin de Ouidah. 
Elle introduira ainsi des produits tropicaux sur les marchés européens.
Colbert est donc le père spirituel de la France colonial celui qui a mis en place les structures politiques et économiques d'un tel système.
Si une statue géante de sa personne trône devant l'assemblée nationale française, c'est parce que le pouvoir d'état français dans sa continuité s'est toujours reconnue dans la démarche de Colbert. 
Et c'est ce que Macron a clairement signifié dimanche soir en déclarant que : " la république n'effacera aucun nom ou aucune trace de son histoire."
Il s'est ainsi maintenu dans une vieille tradition politique française qui repose sur une colonialité du pouvoir et qui se traduit sur le territoire national par l'existence d'un racisme d'état dirigé contre les ressortissants de communautés dont les ascendants ont vécu sous régime esclavagiste et colonial.

Commenter cet article

À propos

Média Afro Dissident est une plateforme d'information communautaire qui relaye l'actualité autour de la sphère panafricaine, afrocentrique et du militantisme afrodescendant...